Le CSE Central du 6 mai marque l’épilogue de la première phase du plan de restructuration du réseau des caisses et la mise en œuvre des différentes mesures sociales. Un motif économique dénoncé par l’ensemble des organisations syndicales Vos élus SNABF Solidaires ont depuis le début du processus affirmé avec force leur opposition à ce plan. Pour nous, le motif économique avancé par le Gouvernement de la Banque de France n’est pas valable et nous avons toujours dénoncé une décision politique ayant pour but la privatisation de la filière sans prendre en compte le service rendu à la population.