Depuis mars, l’impact sur nos activités est colossal, notamment car le management était peu ou mal préparé à gérer les équipes et le travail à distance, et les outils ne sont pas encore au niveau du besoin.