0602situationbanque2020.jpg

Les plus anciens parmi vous se souviennent sûrement de l’École des fans ?

lecoledesfans.jpg

Notre Gouverneur se prend désormais pour Jacques Martin et décerne des 10/10 à tous les acteurs de la transformation. Nos réussites vont même au-delà des actions du plan initial, dans le désordre : le Lab c’est trop bien, Citeco c’est trop beau, on a réduit notre empreinte carbone en réduisant le nombre de déplacements à l’étranger en avion on est trop forts, … MAIS il reste des points d’attention. À l’heure du « parler vrai et écrire juste », à la BDF, on ne dit toujours pas problèmes ou échecs. On vous épargne donc la liste des points d’attention, que nous avons d’ailleurs tellement allongée pendant la séance que le Gouverneur va faire évoluer son Powerpoint avant de vous le diffuser, alors que la pudeur de nos dirigeants n’en avait retenu que 2 par thème. Dans le désordre cependant, et sans aucune préférence, il reste selon nos dirigeants des sujets sur la gestion RH de l’ACPR, la modernisation de la DGFB, la perception des simplifications, des difficultés à trouver des locaux pour relocaliser les SPP, … Les élus SNABF Solidaires ont trouvé que des sujets de gestion RH il y’en a aussi à l’OI ou à la DGSO, à Paris ou Poitiers, dans les ateliers de tri quand vous êtes trop usés pour continuer à manipuler les billets, dans la réduction drastique des avancements de carrière, etc etc. Par ailleurs, nous avons fait valoir notre propre vision de la comparaison avec d’autres Banques Centrales européennes – 9 pages dans le document support de la séance, notamment en matière d’augmentation des salaires :

  • +3,09 % à la Deutsche Bundesbank
  • + 3.05 % à la Bank of England
  • + 2,2 % à la Nederlandsche Bank

Le mauvais élève est la Banca d’Italia, affichant seulement +1,3 % d’augmentation ! Ah non, pardon c’est nous  Vous connaissez tous l’adage populaire « quand on se regarde on se désole, quand on se compare on se console », bah nous, quand on se compare, on se désole encore plus ! Sur le support qui nous est présenté seules 3 font état du bilan réel du Plan AMBITIONS 2020 qui a complètement mis à mal nos conditions de travail et détruit notre culture d’entreprise et, figurez-vous, et ce sera au verbatim, que l’objectif n’a JAMAIS été de réduire les effectifs.

geldessalaires.jpg

Aujourd’hui, selon le Gouverneur, nous sommes donc collectivement confrontés à 5 défis :

  • Les défis économiques, financiers et géopolitiques
  • Les défis climatiques
  • Les défis technologiques
  • Les défis sociétaux et territoriaux
  • Les défis de l’attractivité RH

Nous avons échangé avec lui sur les 4 premiers. Et évidemment nous ne partageons pas tout à fait son analyse RH, ou du moins les conclusions à en tirer. Les élus SNABF Solidaires ont mis en avant, encore, tout le mal être cumulé par les agents de la Banque : perte de sens, perte d’envie, perte d’expertise, perte de confiance en son avenir personnel et en l’avenir de son métier. Il ne nous a pas répondu sur ce qui serait pour lui « le renouveau de notre pacte social », ni s’il appliquera les éléments mis en avant pas nos collègues exposés dans une vidéo publiée le 24 janvier sur Navigo (Prévisions macro-économiques de décembre 2019), à savoir que « la croissance sera soutenue par une croissance vigoureuse des salaires » et « que de nouvelles accélérations de salaires sont attendues d’ici 2022 grâce à des gains de productivité importants ». No comment.

0602plan_strat_bandeau2.jpg

L’avenir du fiduciaire sera évoqué dans une séance dédiée qui est programmée le 6 mai. Le reste du Plan Stratégique 2021-2024 sera présenté aux élus mi-octobre après le Conseil Général qui devra en valider l’aspect budgétaire. Il devrait être décliné en 10 actions, pas plus….

bandeau_rouge.jpg

inmemoriam.jpg

La séance s’est ouverte par un hommage à notre ami Ludovic Caron, qui était aussi, en plus de ses mandats locaux, un élu du CSE Central. Nous essaierons de nous montrer dignes de son implication et de sa persévérance. Merci à tous pour vos messages de soutien et vos contributions à la cagnotte que nous avons constituée pour son épouse et sa fille.