Les élus lancent aujourd’hui un droit d’alerte pour cas de danger grave et imminent .