Le combat syndical a été mené durant près d’un an en interne et en externe notamment auprès des élus de la Nation. Malgré tout, un nouveau plan social est mis en œuvre à la Banque de France. Il marque la première étape d’une série de fermetures dans le cadre de la stratégie Noyer à 2020 qui, une nouvelle fois, impactera lourdement le Réseau.

Au total, 176 collègues sont directement concernés par cette nouvelle vague de fermetures de services de caisse dans le Réseau. Des choix contraints et douloureux vont bouleverser leur vie professionnelle et personnelle, menant certains jusqu’au départ définitif de l’entreprise.

La plus grande vigilance étant de mise quant au déroulement des différentes phases du PSE, nous invitons nos collègues à nous faire remonter toutes les difficultés rencontrées dès la phase de repositionnement initial. Nous demanderons la tenue de la commission de suivi avant la fin de cette phase afin de pouvoir examiner tous les dossiers qui présentent des difficultés.

Ces prochains mois ne seront donc pas une succession de « jours comme les autres »

Nombreux sont ceux qui souhaitent que ces moments difficiles à vivre ne passent pas inaperçus. Aussi, nous soutiendrons bien évidemment toutes les actions qui seraient menées localement pendant ces fermetures.

Le SNABF Solidaires sera également aux côtés de tous les agents inquiets, à juste titre, pour leur avenir dans une Banque défigurée par de profondes transformations.

Quelques brèves ...

- Le Gouverneur annonce la reprise des négociations salariales le 5 juillet prochain. Nous étudions l’opportunité d’un référendum national avec pour unique question : «  pour ou contre des augmentations salariales ? ».

- Complémentaire santé : la négociation d’un avenant à l’accord d’entreprise va débuter. Nous serons très attentifs afin de maintenir le meilleur niveau de prestations / coût.

Carton rouge ! Le Gouverneur s’est-il trompé pour la date de fermeture du CTMF de Brive ? C’est ce que semble penser le nouveau directeur régional du Limousin qui envisagerait une fermeture anticipée !

Carton rouge ! Commissions d’avancement : les déclassements sont toujours de mise dans la plupart des commissions. Une mention spéciale cette année pour le SGACP où les disparus seraient beaucoup plus nombreux sans l’intervention de nos commissaires.