"snabf

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

mardi 4 novembre 2014

Lettre aux Cadres N°1

Cadres à la Banque, jeu ou enjeu ?

Lire la suite...

Intégration ADS

Un petit pas pour la Banque, un grand pas pour les ADS !

Lire la suite...

Filialisation de Vic-le-Comte

Les Experts ont parlé

Lire la suite...

Fiche Pratique N°1

L'heure mensuelle d'information

Lire la suite...

Lettre à nos collègues agents d’entretien

Commentaires sur les débats en CP et CCE extra.

Lire la suite...

mercredi 29 octobre 2014

CCE Extra du 31 octobre 2014

Enjeux et Revendications

Lire la suite...

lundi 20 octobre 2014

Compte Rendu de la commission du personnel du 19 septembre 2014

Vote Electronique

Lire la suite...

Revendications

Revendications issues du Congrès d'Evian les Bains

Lire la suite...

jeudi 16 octobre 2014

Compte Rendu de la commission du personnel du 10 octobre 2014

Sujet unique : DEFI

Lire la suite...

Tract Région Paris / ACPR

Le snaBF Solidaires à votre écoute !

Lire la suite...

mercredi 8 octobre 2014

40ème Congrès d'Evian les Bains

Photo_Congres_Evian.jpgIntense et enrichissant, que du bonheur d'être ensemble pour une cohésion constructive ...

Lire la suite...

mardi 7 octobre 2014

Prise de fonctions Nouveau Secrétaire Général

Publication à lire en téléchargement

lundi 26 mai 2014

Violences - Incivilités au travail

L’amélioration des conditions de travail est un objectif majeur de l’accord RPS sur la santé et la sécurité au travail dans les établissements de la Banque de France.

La prévention des risques professionnels en est l’un des axes principaux. La prévention des problèmes de santé liés aux risques psychosociaux auxquels le personnel peut être confronté en raison de ses missions, du contenu ou de l’organisation du travail, incombe à l’employeur.

Les violences et incivilités au travail figurent parmi les multiples facteurs susceptibles de porter atteinte à la santé et au bien être au travail des personnels de la Banque de France. Ces phénomènes doivent donc être évités, dénoncés, combattus et condamnés à chaque niveau hiérarchique de notre Institution.

Lire la suite...

mercredi 5 février 2014

Négociations salariales 2014 : STOP AU BLA-BLA ! DU CONCRET !

Le 6 février prochain nous serons reçus à Bercy pour " aider " notre cher Gouverneur à faire lever le véto du Ministère de tutelle pour l’octroi d’augmentations générales des salaires.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous

PLACER L’HUMAIN AU CŒUR DE LA STRATEGIE FIDUCIAIRE

Le CCE du 24 Janvier aura pour objet l’étude du rapport d’expertise demandé par les élus du CCE sur la stratégie fiduciaire. Cette première étape compile les observations des experts sur les 3 machines en concurrence, ainsi que les remarques des collègues venus les tester à Paris. Le rapport présente aussi des préconisations d’aménagements des postes de travail.

Les experts ont également examiné concrètement le projet de construction du NCF Nord Pas de Calais. Ils pointent à ce sujet un certain nombre de questions auxquelles la Banque doit répondre.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous

CCE des 10 et 11 décembre 2013 : Le SNABF Solidaires force de proposition !

Un début tonitruant : NON AU TRIPLE ZÉRO !

Dès l’ouverture du CCE, l’intersyndicale a demandé des négociations salariales rapides et réelles. Le Gouverneur nous a répondu favorablement… mais il a évoqué le risque de se voir opposer un refus par le censeur en Conseil Général. Il nous a donc invités à rencontrer l’État sur ce sujet. Le SNABF Solidaires vient donc de solliciter l’intersyndicale pour une demande de rencontre auprès du Ministre de l’Économie. Nous vous tiendrons régulièrement informés sur ce dossier.

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous

Se syndiquer, pour quoi faire ?

  1. Pour transformer vos besoins et vos aspirations en revendications, quelles que soient votre unité, votre technicité, que vous soyez une femme ou un homme, titulaire ou contractuel(le), jeune employé(e) ou plus ancien(ne), vous avez des aspirations concernant votre salaire et votre carrière, vos conditions de travail, votre formation, votre avenir à la Banque de France ?
  2. Pour m’intéresser à la vie de mon entreprise,
  3. Pour avoir la maîtrise de mon destin,

J’adhère !

Pour lire la suite, cliquez sur le lien ci-dessous

mardi 3 décembre 2013

Vers un triple zéro pour la Banque de France ?

La Banque a décidé d’augmenter les compléments de rémunération (CDR) ainsi que les parts variables de rémunération (PVR). Cette décision ferait suite aux judicieux conseils de groupes de managers accompagnés de sociologues dont les résultats sont réservés aux milieux autorisés dont nous ne faisons pas partie. En effet, les syndicats n’ont jamais été informés et encore moins associés préalablement à cette décision. Seules des augmentations générale de salaires sont une vraie reconnaissance des efforts du Personnel dans un contexte de restructurations incessantes. La plupart des entreprises ayant eu recours à des rémunérations individualisées ne concernant qu’une minorité du personnel ont abandonné ce système, source de conflits et de démotivations.

La suite à télécharger

Projet d'accord intergénérationnel - Nos ultimes exigences pour un accord amélioré

La négociation du projet d’accord est officiellement terminée depuis la commission du personnel du 18/10/2013. Après six réunions de négociations en 2013 au cours desquelles le SNABF Solidaires a revendiqué et obtenu certaines avancées (voir ci-contre), la dernière ligne droite approche. En effet, le projet d’accord doit être présenté en séance de CCE les 10 et 11 décembre. Il sera ensuite soumis à la signature des syndicats. Il est donc encore temps pour le SNABF Solidaires de renouveler les demandes exprimées par le personnel. Sans faire une liste au père Noël, l’époque s’y prête pourtant bien, voici nos ultimes revendications pour rendre cet accord plus attractif :

La suite à télécharger

mercredi 2 octobre 2013

Projet d'accord intergénérationnel - le contrat de confiance ?

Ce projet d'accord d’entreprise s'inscrit dans le cadre d'une loi. Celle-ci oblige les entreprises à négocier des mesures visant à faciliter l'accès à l'emploi des jeunes de moins de 26 ans tout en organisant une gestion active des fins de carrières. L’accord doit aussi permettre une véritable transmission des savoirs et des compétences entre générations.

Dans une Banque de France en pleine mutation, l'organisation de la transmission des savoirs et des compétences est incontournable. Nous considérons que cette transmission ne peut s'effectuer sans un travail préalable pour identifier, à la fois, les compétences clés d'aujourd'hui et celles dont l'entreprise aura besoin pour construire les métiers de demain. Il s'agit d'une véritable Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences que la Banque doit instaurer. Tout le Personnel est donc concerné.

- page 2 de 5 -

Powered by